Histoire

Origine du nom d’Equeurdreville

L’origine de « Scheldreville » (XIème siècle), selon certains, viendrait de « Skeer », « Skiar », mot danois qui désigne « un rocher dans l’eau ». Pour d’autres, cela proviendrait de « Shelder » qui signifie « couvert d’écailles ». De « Eschedreville » (1175), puis « Esquiendreville », « Esquedreville », « Esqueurdreville », l’orthographe devint « Equeurdreville » en 1717.

Origine du nom de Hainneville

L’origine de « Hainevilla » (XIème siècle) également, puis tour à tour « Henevilla », « Haineville » en 1467, viendrait du nom d’un germanique ou d’un scandinave, Rollon, chef Normand, distribua en 912 les terres qu’il avait conquises à ses soldats en les divisant au cordeau (petite corde que l’on tend entre deux points pour obtenir une ligne droite) selon le procédé scandinave. Le mot situé devant « villa » serait alors le nom d’un des guerriers, « villa » provient en revanche du latin « propriété, ferme ».

Origine d’Equeurdreville-Hainneville

Equeurdreville, confrontée à un important accroissement démographique dans les années soixante, elle se tourne tout naturellement vers sa voisine, Hainneville. Joseph Bocher, Maire de l’époque à Equeurdreville propose donc à René Lecanu, Maire de Hainneville, un projet de fusion des deux communes qui suscita tout d’abord des objections, mais finalement, le projet est délibéré et adopté par le conseil municipal de Hainneville. Il sera finalisé le 10 septembre 1964 par arrêté préfectoral et entrera en vigueur le 1er janvier 1965.

Les armoiries

Armoiries de l’ancienne Abbaye du Voeu, sise autrefois sur le territoire d’Equeurdreville et légèrement modifiées, par la suppression des fleurs de lys.