Ce que vous devez savoir sur la cigarette électronique

choisir son e liquide

On parle beaucoup des avantages et des inconvénients de la cigarette électronique, plus connue sous l’appellation de e-cigarette. Apparaissant comme un substitut intéressant à la cigarette traditionnelle pour les fumeurs souhaitant arrêter progressivement de fumer, elle semble attirer de plus en plus de consommateurs en quête d’une solution alternative fiable, efficace et surtout moins nocive à la santé. Pleins feux sur ce petit bijou de technologie (encore récent) qui ne cesse de progresser dans les ventes en Province mais également dans la capitale, puisque l’ e-cigarette à Paris est devenue incontournable…

Pourquoi privilégier la consommation d’ e-cigarette

Ne contenant ni monoxyde de carbone, ni goudron, ni ammoniaque, ni acétone… ni d’ailleurs aucune de ces milliers (pas moins de 4 000 !) de substances dangereuses, parce que notamment cancérigènes ou toxiques, la cigarette électronique apparaît l’alternative à la cigarette classique la moins contraignante et la plus saine. Composée exclusivement de vapeur d’eau aromatisée, elle n’induit aucun des inconvénients de la cigarette traditionnelle : pas d’irritation oculaire, de dents jaunies ou d’odeurs désagréables… et surtout aucun effet ravageur inhérent au tabagisme passif pour votre entourage.

L’ e-cigarette à Paris : l’embarras du choix

Commercialisée dans plusieurs saveurs, des plus classiques (pomme, menthe, vanille, fraise, tabac blond ou tabac brun) aux plus originaux (cerise, rose, citron, pêche) afin de satisfaire une grande variété de goûts, elle permet de contenter chaque fumeur, quel que soit son degré d’accoutumance, puisque l’ e-cigarette à Paris est disponible en plusieurs dosages de nicotine (de 0% à 1,6% pour les plus dosées). La consommation de cigarette électronique, distribuée notamment dans les bureaux de tabac et les pharmacies parisiennes, est néanmoins déconseillée aux femmes enceintes, aux non-fumeurs, et bien évidemment interdites aux mineurs.

Comment choisir son e-liquide ?

Vous avez trouvé la cigarette électronique qu’il vous fallait, mais il reste encore une étape cruciale pour faciliter transition de la cigarette à son évolution électronique : le e-liquide

Choisir le taux de nicotine de son e liquide

On trouve sur les bouteilles de e-liquide une indication en mg/l, il s’agit de la quantité de nicotine en milligrammes par litre.
Lorsque vous utilisez la cigarette électronique pour vous passer de la clope traditionnelle, c’est la nicotine qui va jouer un rôle essentielle pour éviter un sevrage dans la douleur qui est évidemment accompagné par un fort risque de rechute.

Il est recommandé de viser un taux de nicotine assez élevé, adapté à son matériel, quitte à ajuster vers le bas pour trouver ce qui vous va le mieux. La nicotine permet aussi le « hit » c’est à dire la sensation de « gratouillement » dans la gorge que l’on associe à la cigarette. C’est aussi ce qui risque de faire un peu tousser au début.
Avec un taux de nicotine trop bas, vous risque de ne rien sentir au moment de la vape mais aussi de ne pas avoir un apport en nicotine suffisant pour vous désintéresser de la cigarette, ce qui est un peu l’objectif !

Propylène glycol et glycérine végétale ? Jamais entendu parler !

Il s’agit des deux composants principaux du e liquide. Sans eux, pas de vapeur !
Leurs noms ne rassurent pas beaucoup, et pourtant il sont présents dans notre alimentation, nos produits de beauté et de nombreux autres produits du quotidien depuis plus de cinquante ans.
Il est possible de faire varier le pourcentage de l’un ou l’autre dans un e-liquide. Avec 70% de glycérine végétale et 30 de propylène glycol vous obtenez un e liquide qui produit beaucoup de vapeur. Au contraire avec 70% de propylène glycol et 30% de glycérine végétale, ce sont plutôt les arômes qui seront mieux révélés avec moins de vapeur.
Un mélange moitié-moitié est aussi une bonne solution pour obtenir le meilleur des deux mondes sans se prendre la tête. Bonne vape !

Laisser un commentaire