Qu’est ce qu’un contrat sur la différence ? (CFD)

Commençons par le début : CFD est l’abréviation de Contract for Difference (contrat sur différence). Il s’agit d’un produit financier de « gré à gré » (OTC) qui vous permet de bénéficier des fluctuations du prix des actions et des indices sans posséder réellement l’actif en question.

En fait, la négociation de CFD n’implique pas l’achat ou la vente de l’actif sous-jacent, mais seulement deux parties qui conviennent d’échanger de l’argent sur la base des variations du prix de l’actif sous-jacent entre le moment où le contrat est ouvert et celui où il est fermé. Les deux parties en question sont appelées l’acheteur et le vendeur, et peuvent être représentées par le courtier et le négociant.

Contrairement aux autres types de contrats, les CFD n’expirent pas. Les positions peuvent donc être fermées à tout moment en plaçant un ordre opposé à celui utilisé pour les ouvrir. Nous allons donc clôturer une transaction long par un ordre de vente, et une transaction short par un ordre d’achat.
Cet article va vous introduire au fonctionnement des CFD, mais nous rappelons l’importance de s’informer en profondeur avant de se positionner sur des actifs présentant des risques. Pour en apprendre encore plus, rendez-vous sur les nombreux sites spécialisés.

Comment fonctionne le trading des CFD ?

Examinons maintenant les aspects plus pratiques du trading de CFD. La bureaucratie normalement associée à la possession de l’actif sous-jacent est ici pratiquement nulle, mais il y a encore quelques concepts à éclaircir avant d’entrer sur ce marché.

Qu’est-ce qu’un contrat CFD ?

Une fois que nous avons choisi l’actif que nous souhaitons négocier, nous ouvrons une position en cliquant sur Acheter ou Vendre. Par ce simple clic, nous signons un contrat dans lequel, contre le paiement anticipé d’une marge, nous nous réservons le droit d’émettre une prévision sur l’évolution future des prix.

Chaque CFD reproduit la performance de l’actif financier sous-jacent. Si vous pensez que le prix de l’actif va augmenter, vous achetez des contrats long, qui vous permettent de bénéficier proportionnellement des hausses. Si vous pensez que le prix va baisser, prenez une position short. Dans ce cas, votre bénéfice sera proportionnel à la baisse du titre.

Notre compensation ou notre perte sera égale à la différence entre le prix d’achat et le prix de vente, pour la taille de votre position, moins le spread, qui dépend du courtier.

Laisser un commentaire